Les ingénieurs et le coaching

En quoi une compétence acquise dans le domaine du coaching est-elle intéressante pour un ingénieur ? …….

Les ingénieurs sont de plus en plus sollicités pour dynamiser leurs collaborateurs et gérer les perturbations internes (changements de process ou de système) et externes (réactions du marché, nouvelles obligations). Comment prévenir et résoudre les conflits au sein de l’équipe ? Comment accompagner un cadre dans ses nouvelles fonctions ? Comment valider la constitution et la cohérence de l’équipe, face à une nouvelle mission ? Voilà autant de questions qui « hantent » l’ingénieur-manager et face auxquelles, il peut s’avouer démuni.

L’ingénieur et le coaching : une nouvelle pédagogie des talents

Les techniques du coaching sont pertinentes lorsqu’il s’agit d’aider une équipe à clarifier son projet, à identifier ses objectifs, quand il s’agit de faire ressortir les compétences pour gagner en efficacité et en autonomie. L’ingénieur-manager formé aux techniques du coaching aura un regard plus aiguisé. Les outils d’observation et d’interprétation qu’il aura acquis vont lui permettre de caractériser le comportement de son organisation en situation réelle (comment se passent les réunions? Comment se prennent les décisions? Les objectifs sont-ils atteint? Etc.), et de localiser les zones d’agitation, de perte d’efficacité ainsi que les zones de résistance passive. Et n’ayons pas peur des mots, l’ingénieur-manager pourra mieux appréhender les émotions, les siennes tout d’abord et celles des autres. Rappelons que le but des techniques coaching n’est pas d’apprendre au manager son métier, mais de l’aider à mieux utiliser son propre savoir-faire, à saisir rapidement les enjeux (relations, freins, motivations) et donc à final de mieux maîtriser « la matière humaine ».

Le coaching dans ses grandes lignes

Le coaching s’apparente à une philosophie de l’action. Elle ne vise que le futur : de l’intention on passe à l’action et de l’action au résultat. Les techniques du coaching permettent de poser un diagnostic, de clarifier un objectif puis d’établir une stratégie d’intervention. 
Le coaching fournit des pistes de progrès, permet tout à la fois de faire émerger les talents et de mobilisateur les ressources.

Le centre international du coach et l’IPF

Valérie Ogier, co-fondatrice du Centre, est elle-même ingénieur certifiée IPF. A ce titre, elle entretient une relation privilégiée avec le monde des ingénieurs dont elle connaît les problématiques et les besoins. Cette proximité a été « officialisée » par la signature d’un protocole entre La société des ingénieurs professionnels et le Centre international du coach. Ce partenariat permet aux ingénieurs de compléter leur certification par une spécialisation de coach en entreprise.
Des solutions en adéquation « la culture ingénieur »
Le Centre international du coach propose de former les ingénieurs aux différentes techniques du coaching. Seront enseignés les différents outils, selon une approche qui se veut toujours concrète et pragmatique avec par exemple :
-Les quatre axes de la performance : comment articuler de manière optimale la technique, le stratégique, le mental et le physique. .
-Les niveaux logiques : qui donnent à comprendre comment réagit l’humain en fonction de son environnement, de ses compétences, de l’image qu’il a de lui-même et celle qu’il a développé du monde, en fonction aussi de ses valeurs et de ses croyances.

Partager l'articleShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn