Supervision individuelle et collective

OBJECTIFS
La supervision entre dans le cadre éthique de l’exercice du métier de coach. Elle offre à chaque coach un lieu, un temps d’échange, la possibilité de parler de son travail, de sa pratique avec ses pairs et en présence d’un superviseur.

La supervision constitue une aide et un soutien précieux dans le parcours de tout coach professionnel ainsi qu’un éveil à la curiosité, à l’enrichissement de ses connaissances.

La supervision est aussi et surtout l’occasion d’un partage professionnel autour de la dynamique d’un métier passionnant en perpétuel devenir créateur.
C’est dans cet esprit que le CIC-Centre International du Coach vous propose de mettre au service de coachs professionnels un pôle de supervision.

PUBLIC
Coachs certifiés par une école de coaching

EFFECTIF
De 1 à 5 participants

DURÉE
Séances d’1 heure en conférence téléphonique

SUPERVISION COLLECTIVE

Il appartient aux coachs intéressés par la supervision de constituer en toute autonomie un groupe entre 2 et 5 participants maximum.

Le choix du superviseur se fait parmi les 4 superviseurs proposés ci-dessous par le CIC.

Patricia Brochier
Ce qui guide principalement sa pratique en supervision collective est d’aider le coach à prendre de la hauteur dans sa pratique, pour gagner de l’aisance et du professionnalisme dans ses accompagnements.
Le coach s’appuie sur la supervision pour mesurer les attitudes justes à développer pour rester dans l’éthique et la déontologie de ce métier.

Franck Gervason
Ce qui guide principalement sa pratique en supervision collective est l’analyse des dynamiques relationnelles entre le coaché et le coach.
L’analyse des situations concrètes d’accompagnement permet :
– un réajustement de la posture de coach au service d’un questionnement efficace
– une intuition probable transformée en une analyse pertinente
– une appréhension distanciée des enjeux du coaché et de l’atteinte des objectifs (du coaché et du coach).
Sa sensibilité en psychologie comportementale (PNL) et sa formation psychanalytique soutiennent une démarche à la fois pragmatique et en profondeur au service des exigences du métier de coach.

Isabelle Grandné
Ce qui guide principalement sa pratique en supervision collective est d’accompagner le coach à enrichir son expérience, à élargir son champ de représentation et d’action, et à progresser sur sa pratique de coach dans un climat de confiance, de sécurité et de sérénité, dans un cadre respectueux de la déontologie et de l’éthique.
Le coach supervisé développe sa pratique en coaching en lien avec l’éthique et la déontologie du métier. Il mesure concrètement et de manière observable la valeur ajoutée de la supervision dans l’évolution de sa pratique.

Nathaël Moreau
Ce qui guide principalement sa pratique en supervisions collective et individuelle est l’objectif qu’elle poursuit, à savoir :
– aider le coach à prendre de la hauteur sur ses actions
– interroger pour transformer sa pratique
– gagner en confiance, en aisance et en professionnalisme dans ses accompagnements
– contribuer à s’éloigner du risque de « toute puissance » dans l’exercice du métier de coach

Coût de la supervision collective
Un engagement est pris pour 3 séances à répartir sur trois à six mois maximum. Le coût net d’une séance de supervision collective est de :

95 € par personne et par séance pour un groupe de 2
65 € par personne et par séance pour un groupe de 3
50 € par personne et par séance pour un groupe de 4
40 € par personne et par séance pour un groupe de 5

Pour la mise en place d’une supervision collective ou pour tout renseignement complémentaire, nous vous remercions de prendre contact avec Fanny au +33 (0)4 38 02 01 70 ou à l’adresse info@centre-coach.fr

SUPERVISION INDIVIDUELLE

Un engagement peut être pris pour une seule séance.

Le choix du superviseur se fait parmi l’annuaire des superviseurs que vous trouverez dans la rubrique « L’annuaire / un superviseur ».

Coût de la supervision individuelle :
Le prix d’une séance est à définir avec chaque superviseur.

Méthode pédagogique
La supervision implique la présence en « méta-position » d’un professionnel qui va en quelque sorte déplacer les points de vue sur une question, une situation afin d’ouvrir à la compréhension, au sens et à la polysémie d’un même fait. Son attention est orientée conjointement sur la situation exposée et sur « l’exposant ». Il peut ainsi autant questionner le cas que le coach, interroger sa posture, son rôle, ce qui se joue dans la relation coach-coaché.

La supervision garantit tant au coach qu’au coaché le rôle de tiers dans la relation de coaching. Cette relation permet d’identifier ses limites de coach mais aussi ses talents spécifiques.

Partager l'articleShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn