Comment devenir coach professionnel?

Les qualités requises pour devenir coach professionnel :

Ai-je les qualités pour devenir un coach professionnel ?  Mon parcours est-il pertinent pour devenir un coach professionnel ?  Suis-je trop jeune ou trop âgé(e)? Faut-il avoir suivi une thérapie ? Et qu’en est-il du niveau d’étude requis ? De la durée de l’expérience professionnelle ?

Le goût de l’humain, de la relation à l’autre et de l’accompagnement, cela sonne comme une évidence et pourtant c’est loin d’être suffisant. L’envie d’aider, d’apporter des solutions voire de sauver l’autre si les intentions sont louables, n’en sont pas moins un piège pour le futur coach.

En effet, poser les bases d’une relation de coaching professionnel nécessite aussi rigueur et méthode. Conduire un entretien de coaching avec fluidité vous demandera d’être à l’écoute, sans jugement, d’accepter que la personne que vous coachez fasse ses propres choix sans solliciter votre avis, ni votre possible expertise. Etre coach, c’est vivre avec sérénité le renforcement de l’autonomie de la personne coachée et se dire en toute humilité que la réussite est celle du coaché. C’est se dire aussi que votre plus belle réussite de coach professionnel se mesure lorsque le coaché n’a plus besoin de vos services. Ni sauveur, ni conseiller, ni travailleur social, le coach professionnel est un facilitateur qui ose confronter avec fermeté et douceur.

Si vous souhaitez devenir coach, il sera important de vous être développé personnellement dans le cadre de vos différences expériences de vie, avec ou sans travail thérapeutique. Plusieurs itinéraires de développement personnels sont possibles, l’important étant d’avoir conscience de ses zones de force et de sensibilité. Les outils et autres techniques mis en œuvre ne sont que des supports au service de la relation de coaching car rien ne remplace la qualité de votre présence à l’autre.

Le coaching professionnel : un métier pour personnes expérimentées

Devenir un coach professionnel est envisageable après une expérience professionnelle solide d’au moins une dizaine d’années dans le management ou l’accompagnement. Tout simplement parce que les clients font naturellement plus confiance à un professionnel avec une certaine maturité qu’à un jeune coach, en France en tout état de cause. Sans discuter le fond de cet élément, il est plutôt à prendre comme une caractéristique de l’environnement dans lequel s’exerce notre métier de coach professionnel. C’est pour cela que la majorité des coachs qui exercent le métier ont entre 40 et 55 ans. De plus, il sera important de vérifier si le développement commercial est une dimension avec laquelle vous êtes à l’aise, tout comme le fait de parler d’argent ou de rémunération. Parce qu’effectivement, être coach professionnel c’est aussi savoir parler de sa pratique auprès de futurs clients… Si la lecture de ces quelques lignes a plutôt renforcé votre détermination, alors ce métier est possiblement pour vous et nous vous invitons à poursuivre vos démarches.

Pour plus d'informations sur comment devenir coach professionnel, contactez nous en remplissant le formulaire ci-dessous.

Devenir un coach professionnel est envisageable après une expérience professionnelle solide d’au moins une dizaine d’années dans le management ou l’accompagnement. Tout simplement parce que les clients font naturellement plus confiance à un professionnel avec une certaine maturité qu’à un jeune coach, en France en tout état de cause. Sans discuter le fond de cet élément, il est plutôt à prendre comme une caractéristique de l’environnement dans lequel s’exerce notre métier de coach professionnel.  C’est pour cela que la majorité des coachs qui exercent le métier ont entre 40 et 55 ans.

De plus, il sera important de vérifier si le développement commercial est une dimension avec laquelle vous êtes à l’aise, tout comme le fait de parler d’argent ou de rémunération. Parce qu’effectivement, être coach professionnel c’est aussi savoir parler de sa pratique auprès de futurs clients…

Si la lecture de ces quelques lignes a plutôt renforcé votre détermination, alors ce métier est possiblement pour vous et nous vous invitons à poursuivre vos démarches.